OUMOU SANGARÉ

OUMOU SANGARÉ

Oumou Sangaré est née à Bamako en 1968. Celle que son compatriote Salif Keïta surnomme « la cantatrice du Mali » n’est pas griotte : elle est Peule originaire du sud du Mali, du pays wassoulou, là ou les règles de castes ailleurs en vigueur n’ont pas cours. Elle s’est d’ailleurs saisie très tôt de cette liberté pour critiquer la polygamie dont a souffert sa mère. Oumou Sangaré chante depuis sa petite enfance. Elle enregistre son premier album à 18 ans avec le célèbre producteur Ibrahima Sylla (Syllart productions), « Moussoulou » (les Femmes) qui connaît un grand succès (300 000 exemplaires vendus). Grâce à Ali Farka Touré, Oumou Sangaré signe avec le label anglais World circuit Records. A 21 ans, elle devient une star et continue dès lors de se produire sur les grandes scènes du monde.
Dans ses chansons et dans la vie, Oumou Sangaré ne cesse de dénoncer les outrages faits aux femmes en Afrique, comme l’excision, les mariages arrangés des jeunes filles et l’exploitation des femmes. Elle compte parmi les chanteuses africaines les plus en vue de la scène internationale.