MOH KOUYATÉ

MOH KOUYATÉ

Guitariste surdoué de sa génération, certain voient en Moh! l’opportunité d’une alternative à Sékou Diabaté, l’incroyable guitariste de Bembeya Jazz. Il va se produire avec Ba Cissoko ou Sia Tolno avant de monter son groupe, Conakry Cocktail, avec lequel il mettra le feu à la capitale guinéenne. En 2004, il rencontre Corey Harris, grand bluesman américain (voir Du Mali au Mississipi de Martin Scorsese). Ce dernier a un vrai coup de coeur pour Moh! et l’invitera en 2006 pour une tournée aux États-unis, une seconde suivra en Europe. Dans son tout nouvel album, on retrouve avec plaisir le jeu de guitare si caractéristique de l’artiste guinéen, une bonne dose de modernité et avec le balafon, un ancrage marqué dans le mandingue traditionnel. Avec son quintet, il jette un pont entre les cultures, les pays, les genres et les générations. Il invite ainsi au voyage et à l’initiation.
Clip La Guinée